Si notre Sécurité sociale a un coût, bénéficier d’une protection sociale qui préserve des aléas de la vie n’a pas de prix !

Une actualité en chasse une autre : l’épisode de la COVID-19 laisse la place aux élections présidentielles.

C’est avec attention et application que le mouvement mutualiste va s’impliquer dans ce rendez-vous démocratique, qui conditionnera la politique menée en matière de protection sociale pour les 5 prochaines années.

La mutualité a, en effet, choisi de reconduire une démarche amorcée lors de la précédente élection : une démarche citoyenne, engagée et assumée, consistant à mettre la question de la protection sociale au cœur des débats durant les 6 mois précédant le scrutin.

Cette décision s’impose d’autant plus que le Président Macron a récemment annoncé « réfléchir à de nouvelles relations entre la Sécurité sociale et les Organismes Complémentaires », dont les mutuelles. Le mouvement mutualiste et Mutuelle Entrain restent donc sur le qui-vive, trop habitués à ce que ces études se regardent exclusivement à travers le prisme de l’efficience ; comprenez « la recherche de la plus grande efficacité dans la dépense » en langage technocrate… autrement dit, faire des économies !

Car après avoir mis le quotidien des Français sens dessus dessous ces deux dernières années, la COVID-19 a aussi mis les comptes de la Sécurité sociale sens dessus dessous ! Rien de surprenant, tant elle a été sollicitée : prise en charge intégrale des tests de dépistage, des hospitalisations, modalités d’obtention du chômage partiel temporairement adaptées, indemnités accordées aux entreprises et salariés pour faire face à la baisse d’activité, arrêt maladie « Covid » sans jours de carence… La liste serait bien plus longue, car les Français ont bénéficié d’aménagements permettant à chacun de faire face à la pandémie, mais avec des impacts directs sur les comptes de la Sécurité sociale.

Ses comptes étaient déficitaires de 1,9 milliard d’euros en 2019. Avec la crise sanitaire, le déficit est passé à plus de 38 milliards d’euros en 2020 avec une prévision à 34,6 milliards d’euros pour 2021.

Et c’est sans surprise que le dernier Projet de Loi de Financement de la Sécurité sociale (PLFSS), que nous évoquons chaque année, prévoit une série de mesures pour redresser les comptes sur les exercices 2023, 2024.

À chaque fois que la sécu se retrouve en déficit, des recherches d’économies sont réalisées et peuvent aboutir à la fermeture de lits d’hôpitaux, qui nous ont tant manqué durant la pandémie.

Il est de notre responsabilité de faire en sorte que notre système de protection sociale continue de bénéficier de moyens à même de faire face à des crises qui pourraient être amenées à se reproduire. Les PLFSS à venir ne peuvent se limiter à un redressement économique, sauf à affaiblir notre Sécurité sociale et empêcher une bonne prise en compte des besoins liés au grand âge et à la dépendance.

Vigilance, donc, mais aussi implication. Vous êtes tous et toutes invités à vous rendre sur le site développé par la mutualité en vue des élections présidentielles : « Place de la Santé ». Si notre Sécurité sociale a un coût, bénéficier d’une protection sociale qui préserve des aléas de la vie n’a pas de prix !

Si la campagne électorale va occuper l’actualité de ces prochains mois, Mutuelle Entrain va poursuivre son travail introspectif en vue d’améliorer les services qui vous sont dus. Que ce soit en matière de proximité en revisitant les conditions d’accueil physique et en musclant notre accueil téléphonique ou en matière de solutions dématérialisées avec la création d’une agence virtuelle. Enfin, la Mutuelle des Cheminots de Normandie a fait le choix de rejoindre Mutuelle Entrain en toute fin d’année 2021. Nous allons donc travailler à accueillir du mieux possible les personnes protégées issues de cette fusion, plus de 8 000.

Beaucoup de nouveautés à mettre en œuvre donc ; votre mutuelle y travaille d’ores et déjà et vous tiendra informé(e) des avancées. Parce que Mutuelle Entrain sait lier budget et priorité humaine.

En vous remerciant de votre confiance,

Soyez assuré(e) du dévouement des équipes, bénévoles et opérationnelles, à votre service.

Olivier Techec, Président de Mutuelle Entrain