Les services publics sont le patrimoine de tous et plus particulièrement ceux qui n’en ont pas : Mutuelle Entrain le sait et les défend

Les délégués d’assemblée générale de Mutuelle Entrain ont dû s’y prendre par deux fois pour valider les cotisations 2020.

Cet exercice s’est révélé compliqué cette année avec la mise en œuvre du « Reste à Charge Zéro », appelé aussi « 100% santé », qui nous oblige à reconsidérer nos gammes de prestations.

Mais c’est aussi parce que les délégués de la mutuelle ont conscience des efforts consentis dans la période par une grande majorité des citoyens, que l’option retenue a été de limiter les augmentations au strict minimum.

En effet, depuis plusieurs années, nous visons et atteignons l’équilibre économique.

Ainsi, l’an dernier, sur 100€ cotisés, seulement 40 centimes ont été versés aux réserves.

Je n’irai pas plus loin dans les explications tant il y a de choses à dire concernant notamment le Projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale que, deuxième fait rare, la mutualité n’a pas validé.

Mieux ! Elle l’a requalifié de Projet de loi de NON financement de la sécurité sociale tant les propositions demeurent en deçà des besoins notamment sur les hôpitaux et le personnel en grève depuis de nombreux mois nous le rappelle.

Beaucoup s’accordent à dire que c’est l’ensemble des services public qui est dans le collimateur de ce gouvernement ; gouvernement qui a oublié que les services publics sont le patrimoine de tous et plus particulièrement de ceux qui n’en ont pas.

Mutuelle Entrain le sait et défend ces services publics, soyez-en certaine et certain.

Olivier Techec, Président de Mutuelle Entrain